samedi 15 décembre 2007

Chicago - beginnings (1969)

En 1969 sort Chicago Transit Authority, pas de photo sur la pochette avant, juste un logo d'un groupe sortant de nulle part ou presque avec un double album sous la main rempli de chansons longues de parfois presque 10 minutes, bref on imagine le casse tête pour les mecs de Columbia, et pourtant...ce disque va connaître un énorme succès et installé Chicago (le nom ayant été raccourci à la suite de la demande de l'instance en question) dans les groupes de légendes. Au départ nommé the Big Thing le septet change pour C.T.A. à la demande du producteur James William Guercio, un ancien membre du groupe les Buckinghams, les deux groupes partagent en commun ce gout pour les cuivres et leur ville d'origine. Si Chicago n'a pas une réputation très flatteuse chez les critiques, et n'est pas un nom qui revient souvent dans la bouche du public, c'est une valeur sûre qui a réussi à apparaitre dans les charts américain dans 5 décennies consécutives (des 60s aux 00s). C'est vrai que parfois le septet a succombé à certains travers, pour autant, Chicago a fait qq grands disques et ce premier album en particulier est remarquable. Beginnings est pour moi un des temps fort du disque, au départ une chanson assez pop porté par des cuivres elle se termine avec un rythmique presque latine (peut être à cause des percussions), le tout dure pas loin de 8 minutes, et pourtant loin d'être laborieux cela coule de source et semble le plus naturel du monde, ce n'est ni prétentieux ni pompeux, juste un groupe qui fait ce qu'il a envi et avec brio.

écouter Beginnings

2 commentaires:

leCurLing a dit…

tres bon boulot les gars un passe un bon moment sur votre blog
@ bientôt

eeguab a dit…

Très novateur à l'époque avec la reprise du I'm a man de Spencer Davis Group.