mardi 27 avril 2010

the Posies - solar sister (1993)

Il y a 17 ans de cela, précisément (27 avril 1993 dixit allmusic) sortait le troisième album des Posies "Frosting on the Beater". Le groupe démarre autour de Ken Stringfellow et Jon Auer les deux membres permanents du groupe (à ma connaissance) à la fin des années 80 par un premier album sorti dans un relatif anonymat. Cependant en 1990 leur second disque, alors en production est pris par Geffen qui le sort. Dear 23 démontre déjà le gout des deux songwritters pour une certaine idée de la pop, mais la prod de John Leckie (qui a aussi bossé avec les Stone Roses et the Duke of Stratosphear) ne rend pas nécessairement justice à l'ensemble, disons que cela sonne trop poli aussi bien niveau prod que niveau compos pour vraiment convaincre à 100%. La vrai révélation c'est "frosting on the beater" sorti en 1993, en pleine vague Grunge. Les Posies viennent aussi de Seattle mais leur truc à eux c'est la Power Pop et difficile de le nier à l'écouter ce fabuleux disque. L'album sonne comme un gros pain dans la gueule, la prod est monstrueuse (elle est signée Don Flemming), et loin de se perdre là dedans le songwritting d' Auer et Stringfellow est au contraire magnifié et largement mis en valeur. Ce disque est vivifiant, une décharge d'énergie, mais le tout est servi par des mélodies fabuleuses, et les harmonies des deux sont parfaites, elles rappellent dans une certaine mesure les Hollies ... sous stéroïdes. Bref avec Frosting on the Beater les Posies gagnent leur place au panthéon de la POP, et signe un des meilleurs disques de rock de tous les temps, alliant un songwritting classique et parfait avec une production moderne excellente.

The Posies did with "Frosting of the Beater" one of the best lp of pop music ever done, it's a perfect blend of a very powerful production (courtesy of Don Flemming), and the great melodies of Auer & Stringfellow. A true masterpiece.

the Posies - solar sister

2 commentaires:

roubi a dit…

je me le suis réécouté dès le lendemain de notre discussion au concert de Field Music...
toujours aussi bon!
Sinon, on en avait causé aussi, sans en être sûrs, mais don fleming a aussi produit le bandwagonesque de Teenage Fanclub...
ça lui fait deux des meilleurs disques des 90's au compteur.
la classe.

roubi a dit…

mais solar sister, n'est toujours pas ma préférée!