lundi 9 juillet 2007

Tommy James and the Shondells - mony mony (1968)

L'histoire de Tommy James and the Shondells est typique de la folie des 60's. En 1963 ce groupe de Dayton enregistre une reprise de Hanky Panky, le morceau est un gros tube dans leur région mais ne parvient pas à décoller ailleurs. Le groupe fini par se dissoudre. Mais en 1966 Hanky Panky devient un énorme tube à Pittsburg, un promotteur l'a acheté dans un bac de disques soldés et l'a adoré. Tommy James est appellé en urgence et fonde un nouveaux groupe (qui garde le nom de Shondells) ils sont signés par Roulette, et le morceau devient un énorme tube sur le plan national trois ans après sa sortie initiale! Le groupe ne s'arrête pas en si bon chemin et les années suivantes ils enchainent les succès, notamment l'excellent Mony Mony, qui débarque en 1968. Le morceau fait un peu tâche, festif et entrainant il tranche radicalement avec les prétentions de plus en plus "artistiques" du rock de cette époque, mais le public lui adhère et il y a de quoi , ce titre tout simple (dont le nom est une référence à la Mutual Of New York, que le chanteur avait vu par la fenêtre) avec sa rythmique très efficace et son refrain accrocheur est juste une petite bombe pour danser!

écouter mony mony

Tommy James and the Shondells initialy cut a track called hanky panky in 1963, it was a hit in their region but it didn't chart nationaly. 3 years latter a promotor of Pittsburg discovered it and the title became a big hit their. Tommy James went to Pittsburg and did another Shondells band, they had a contract with Roulette and the title became a national hit. Since then, the band did various chart-toppers including the party tune Mony Mony in 1968 whereas the rock was more concerned by artistic things and less into fun & simple songs.

listen to mony mony

1 commentaire:

Bernard B. a dit…

De Tommy James, j'aime surtout "Crystal blue persuasion" et "Crimson and Clover"