jeudi 18 août 2011

Woods - sun & shade (2011)

Woods, comme quelques autres (en vrac Ty Segall ou les Fresh & Onlys) ont décidé de sortir un album par an, pour le meilleur ... et le meilleur. Leur précédente livraison remonte donc à l'année dernière, l'album m'avait pas mal plu mais je dois dire que le chant parfois m'empêchait de totalement rentrer dedans mais j'étais quand même très intrigué. Sun & Shade arrive à point nommé pour confirmer mes espérances.

Entre Kraut et Folk Rock Psychédélique les Woods ont décidé de ne pas choisir sur Sun & Shade, ou disons qu'ils font l'un après l'autre les deux. Il y a deux titres d'obédience kraut ("sol y sombra" et "out of the eye") dont les lignes de basse semblent échapper d'un disque de Can (et en particulier le titre "mother sky" également source d'inspiration des Horrors), ils sont bien fichus et structurent intelligemment le disque. La partie folk-rock psyché est un pure régal, on pense bien sûr aux Byrds ("any other day", "pushing onlys") mais aussi à Donovan ou Nick Drake sur le dépouillé "wouldn't wast", un titre absolument superbe dont le dénuement permet de re-découvrir la voix sensible et juste de Jeremy Earl. C'est un des points forts de ce disque: le chant, il me plait beaucoup plus, il ne semble pas forcé et accompagne très bien ces petites pièces de folk psychédélique. Les guitares sont également excellentes, inspirées sans jamais trop en faire par exemple sur l'excellent "white out". La production est à l'économie mais se permet quand même des fantaisies, elle n'est absolument pas un obstacle pour apprécier ce très beau disque, une de mes sorties préférées en 2011.

Woods - who do i think i am


WOODSIST / Amazon (fr)

1 commentaire:

RawPowerMagazine a dit…

Quel bonheur ce disque ! Je sais pas pour toi mais moi quand je l'écoute il me rend heureux ! Comme les Byrds en somme...