mardi 5 juin 2007

Music Emporium - Music Emporium (1969)


Music Emporium est encore l'un de ces groupes merveilleux qui n'a réalisé qu'un seul album. Mais quel album! Ce disque est absolument indispensable pour tout amateur de rock psychédélique. Sans trop de surprise la formation est californienne, plus précisément de Los Angeles. Elle se compose de Casey Cosby (au chant et à l'orgue hammond) de Dave Padwin (à la guitare et au chant), de Carolyn Lee (à la basse, au piano et à l'orgue) et enfin de Dora Wahl (à la batterie). Cet album est dominé du début à la fin par l'orgue hammond et non par la guitare. Néanmoins elle est présente et quelques passages font penser à Sam Andrews l'un des guitaristes de Big Brother & The Holding Company's (comme Velvet Sunsets par exemple). En ce qui concerne la batterie, elle est vraiment bien maîtrisée et c'est une femme qui s'en charge (c'est banal aujourd'hui, mais pas dans les 60's). Même remarque pour la basse.

L'album est assez court (30 minutes) et les musiques ne dépassent guère les 3 minutes (la plus longue, Cage ne fait que 5 minutes et des poussières). Ces points anecdotiques nécessitent d’être soulignés quant on sait que l'une des grandes caractéristiques du psychédélisme est la longueur des morceaux. Sans être tout à fait sûr, il me semble que l'album a été enregistré en seulement 16 heures et en 1969. Malgré la très grande qualité du disque (un chef d'œuvre psychédélique unique en son genre) l'album demeure marginalement connu. Pas très surprenant quand on sait que les rééditions sont récentes et que le premier pressage avoisine les 2000 euros (sur ebay actuellement). Mais désormais, le disque est accessible et la réédition comporte 5 instrumentaux bonus. Il serait vraiment dommage de passer à côté d’un tel disque.
Bien que très particulier, je le pense accessible et même à ceux n'étant pas habitué au genre psychédélique, Music Emporium comportant quelques passages pop. Après il y a des morceaux plus ou moins acides, mais franchement ça vaut le coup. Bref, n'hésitez pas et dénichez le très vite!


écouter nam myo renge kyo


2 commentaires:

Raph a dit…

...un must en effet...
je découvre ton blog avec plaisir...

antone a dit…

Effectivement je confirme!l'ambiance qui règne tout au long des pistes fait partie du voyage back Frisco bien que je crois à 1 label New Yorkais Sundazed-a vérifier.
l'orgue est omniprésent et c'est tellement bien fait. En tout cas, ça fonctionne.
au bout de plusieurs écoutes, le plaisir reste intact, toujours la même surprise. Donc vous ne regretterez pas d'avoir fait le pas.les voix sont parfaitement maîtrisés, rien à dire de ce côté là. Et l'orgue est omniprésent ; super!!!
les ambiances sont renouvelées . tantôt soutenu, calme, profond et parfois enjoué.
Conclusion, l'écoute de cet album est stimulant!!!