jeudi 28 juin 2012

Bass Drum Of Death - White Fright (2011)



J'avais adoré le premier album du groupe sorti l'année dernière (14e de notre top annuel quand même), découvert via leur EP High School Roaches (merci 7inchallah), qui eu semble-t-il un certain succès puisqu'après avoir été sorti par la toute petite structure Inflated, il s'est trouvé repressé par Fat Possum. Il n'est d'ailleurs pas étonnant de les retrouver sur ce label qu'on sait apprécier ce genre de rock crasseux et déglingué. Au final, GB City s'est très largement installé sur nos platines l'année dernière, devenant sans trop de mal un de nos disques préférés de Garage en 2011.

 A leur récent concert du Glaz'art, nous avons pu constater que la recette fonctionnait à merveille en live (et dieu merci, quelle déception ça aurait été sinon) et avons eu l'heureuse surprise d'y trouver un nouveau single, White Fright. Il semblerait qu'il ne s'agisse que d'un « tour single », le genre de trucs chiants à se procurer en gros. En tout cas, on ne change pas une équipe qui gagne, White Fright est dans la veine des morceaux les plus nerveux du premier album (Nerve Jamming en tête) avec son riff crochet entêtant, pas si loin des Hives en encore plus mal élevés, du Hives rincés à l'eau saumâtre du Mississippi et qui n'a pas encore vu à quoi ressemblait une salle de plus de 1 000 personnes. Tes cheveux virevoltent, ton corps est pris de soubresauts incontrôlables, tant mieux, c'est exactement l'effet que ça me fait aussi ! En B-side, on trouve I Dunno (que vous pouvez télécharger plus bas), bien moins catchy que White Fright, clairement moins indispensables, mais on ne passe pas un mauvais moment pour autant, c'est plus sage et comme souvent avec BDOD ça tourne vaguement grungy, la faute aux guitares fuzzy.

 Je n'ai aucune idée d'où vous pouvez trouver le 45 tours, sûrement sur ebay ou discogs, sinon il ne vous reste plus qu'à prendre un avion pour aller sur leur tournée américaine. A moins qu'il soit disponible un jour sur le site de leur label / tourneur.
 

2 commentaires:

RawPowerMagazine a dit…

Ah oui tiens je découvre ce single. C'est vrai que GB City est un très bon disque qui fait d'ailleurs toujours son petit effet.
Je sais pas si tu as écouté mais je suis moins emballé par leur side project plus acoustique.

Zootime a dit…

Side project acoustique ?
non ça ne me dit rien.
Je connais The Unwed Teenage Mothers, le groupe du batteur Colin (mais avec le guitariste dedans aussi) et Flight dans lequel est Barrett mais pas de side project acoustique !