jeudi 2 août 2012

Les Compilations #03: la famille Nuggets

 A la suite de la Nuggets originale de 1972, le concept va être décliné pas mal de fois, on va essayer de faire le point et de vous aider à y voir plus clair! Petit retour chronologique sur la grande famille Nuggets!

En 1976 Sire réédite la Nuggets avec une nouvelle pochette, et franchement elle est plutôt ratée (enfin je préfère celle de l'originale quoi), ceci dit on appréciera le timing du label de Seymour Stein qui sort la double compilation au moment même de l'explosion du Punk, un évennement bien heureux. Doit-on voir l'influence de la Nuggets et de cette réédition dans la reprise en face B d'un single des Undertones de let's talk about girls? Je le pense et je ne suis pas le seul.  

Entre la fin des années 70 et le début des années 80 de nombreuses grandes séries de compilations voient le jour en matière de rock 60s (Pebbles en 1978, BFTG en 1984 etc.), la Nuggets revient dans la partie part l'entremise de Rhino qui édite entre 1984 et 1985 12 volumes autour du concept et ses variations: punk, pop, folk-rock, acid rock etc. 
Rhino édite également trois compilations Nuggets avec des pochettes encore plus horribles que celle chez SIRE qui résume en quelque sorte les 12 autres volumes, elles sortent entre 1986 et 1989. 
Les 12 compilations auront une influence non négligeable sur la scène garage revival et beaucoup se souvient ému de ces pochettes représentant une main tenant une pépite (composées de photos de groupe). Cette série ainsi que les Pebbles sont probablement la matière première de la compilation à venir...

 En 1998, soit une dizaine d'année plus tard, Rhino n'est plus un label indépendant * mais sort néanmoins, ce que l'on peut considérer comme la version définitive de la Nuggets: le coffret de 4 cds. Pour l'occasion l'artiste original est rappelé pour concocter de nouvelles pochettes. Le premier CD reprend le tracklisting des deux LPs originaux tandis que les trois autres CD sont des nouveaux titres mais dont la plupart a été compilée précédemment dans les divers volumes des années 80 ou sur la série concurrente Pebbles (à ma connaissance il y a moins de doublons avec les BFTG). Ce coffret est une somme incroyable et reste à ce jour un des plus beaux témoignages sur le rock américain des 60s. Pour ma part j'ai découvert la série par son intermédiaire et je pense ne pas être le seul même si certains ne jurent aujourd'hui que part les vinyles!

Cette première long box sera suivi d'un second coffret consacré au reste du monde (Angleterre, Brésil, Japon, Islande, Australie, NZ, Allemagne, Pays Bas, Canada etc.) en 2001. Nuggets II: Original Artyfacts from the British Empire and Beyond est un excellent complément à la Nuggets de 1998, elle est au moins du même niveau bien que peut être plus variée et disparate. Dans tous les cas, une superbe addition à la série et au moins aussi addictive et captivante que l'originale (ou la long box). De la pochette jusqu'au livret le boulot est superbe!   

En 2005, Rhino édite la Children of Nuggets, consacrée comme son nom l'indique aux héritiers des groupes de la première Nuggets. Cette compilation conserve le format "long box" des deux qui la précèdent ** , son spectre est large puisqu'elle couvre une période allant de 1976 à 1995. A l'image de la Nuggets II, elle est un peu moins facile à digérer que l'originale et offre un panorama (trop?) large. La compilation est malgré toute excellente. Les transitions entre les morceaux ne sont parfois pas très heureuses (on passe d'un truc garage lo-fi à un morceau très produit) mais néanmoins j'ai pu remarquer que les groupes des années 80 que je préférais (par exemple Rain Parade, les Last, The Beat etc.) s'y trouvaient. C'est une compilation plus inégale et probablement moins définitives que les deux précédentes qui souffrent de moins de défauts mais elle prend plus de risque à couvrir quelque chose qui ne l'est pas encore vraiment à ce jour. Peut être à qu'à vouloir satisfaire trop de monde elle en a perdu un peu de sa précision mais il y a vraiment matière à creuser dans cette centaine de morceaux parfois exceptionnels.

Enfin il existe encore 4 autres compilations estampillées "Nuggets" chez Rhino, mais elles me semblent légèrement différentes des séries présentées jusqu'ici.
En 2004 Rhino Handmade édite "Hallucinations" et "Come the Sunshine" deux compilations basées sur le catalogue WEA et consacrées respectivement à la pop psychédélique (versant léger) et à la sunshine pop. Si vous aimez ce genre de choses (c'est mon cas) elles sont plutôt cool et recommandées bien que forcément pas de la même portée que la Nuggets de 1998 (et ne parlons pas de celle de 1972).
Rhino a également édité en 2007 et 2008 des compilations (4 cds) consacrées à des scènes spécifiques à savoir San Francisco et Los Angeles. Je ne connais pas celle sur SF mais Where the Action Is consacrée à LA est vraiment superbe! Encore une fois ça n'a pas le caractère "universel" des précédentes (1972 et 1998) mais il s'agit d'excellentes compilations pour ceux qui souhaitent creuser encore d'avantage les années 60!


sur la Children of Nuggets


sur la Nuggets 1998 et le volume 7 en vinyle
 
* Rhino a été racheté en 1998 par Warner qui possède également Elektra et Sire
** assez classique chez Rhino: Left of the Dial , No Thanks 70s Rebelion etc.

2 commentaires:

RawPowerMagazine a dit…

Je confirme les deux coffrets LA et SF sont excellents ! Indispensables pour mieux cerner le foisonnement de la scène californienne 60's avec globalement un coffret LA plus pop et folk et un coffret SF plus psyché même si à l'écoute de chacun des coffrets la frontière est assez ténue entre eux.

Hectorvadair a dit…

Cool.
aurais-tu la compil "Children of nuggets", (pour le livret)