samedi 18 août 2012

Les Compilations #11: Battle of the Garages (1981)

On finit cette session sur les compilations (le douzième article étant une conclusion) par la Battle of the Garages édité par le label Voxx en 1981, une des premières compilations garage revival...et un peu plus que ça.

Voxx démarre au début comme un sous-label de Bomp! en 1979 pour éditer l'album d'une bande de jeunes gars de San Diego les Crawdaddys. Ces derniers se ramènent sous le bras avec une dizaine de chansons (dont 90% de reprises) dans l'esprit British R'n'B rehaussé de quelques influences punk dans cette façon frénétique de jouer, ça colle pas trop avec l'esprit de Bomp! mais Greg tombe sous le charme et édite l'album, en poussant le vice jusqu'à lui donner le prix d'un disque des années 60s (comprendre sans tenir compte de l'inévitable inflation). 
Voxx devient finalement à partir des 80s le principal label de la galaxie Bomp! en effet Greg Shaw après avoir été enthousiasmé par le punk et défendu avec brio la powerpop s'est retrouvé dégouté de l'univers de la musique populaire et a préféré se recentrer sur ce qu'il préférait: le garage et la musique d'obédience sixties. La première sortie du label sera une réédition d'un morceau début 70s des Rockin' Horse, le Crawdaddys suit dans la foulée et l'aventure est lancée!

les Crawdaddys en 1979

A la fin des 70s les premiers groupes d'inspiration 60s émergent, ils s'appellent les Crawdaddys, les Droogs, DMZ, Fleshtones, Barracudas, Slickee Boys, Unclaimed ou les Chesterfield Kings. Ces groupes accompagnent l'explosion des compilations consacrées au garage 60s et ont aussi probablement quelque chose à voir avec le punk... En 1981, Greg Shaw féru de compilations (entre la Pebbles et les comps des productions Bomp! on est servi) se dit que ce serait cool d'en balancer une sur ces groupes qui conjuguent les 60s au présent. Il lance alors la série "Battle of The Garages" qui connaitra 4 volumes en 5 ans (jusqu'à 1986 et un dernier épisode consacré aux groupes du monde avec notamment les Coronados, les Thugs ou les géniaux Negativos). Ce premier LP est accompagné d'un insert incitant l'acheteur à voter pour son groupe préféré, celui-ci gagnant un contrat!


La date de sortie n'a rien d'anodine, cette compilation a probablement aidé la scène à se "cimenter" ou incité d'autres groupes à se lancer dans l'aventure. Le "garage-revival" n'avait pas du encore atteindre son rythme de croisière (plus vers 1984?) et le son de la compilation s'en ressent clairement, Greg Shaw avec son caractère obsessionnel de la recherche de pépites pop est parfois allé chercher ces groupes assez loin! De la même manière que la Nuggets n'était pas "purement" garage, cette Battle of The Bands n'est pas tout à fait ce que l'on appellerait aujourd'hui du garage-revival (ou même du sixties-revival), il y a pas mal de groupes que l'on qualifierait plus volontiers de powerpop par exemple...

18 morceaux, pour ce premier volume, une pochette assez cool (ce qui trouve cette couv' moche ferait bien de regarder les trois autres de la série, par exemple), et c'est parti! On trouve un quota de reprises de morceaux 60s plutôt bien balancées (Chesterfield Kings, Slickee Boys, The Embarassment, Eddy Best), de morceaux punk quasi-ramonesques (Stepmothers, Deniz Tek), pas ramoneques mais curieux (Billy Synth and the Turn Ups), du  néo-psychédélisme (Plasticland), du néo-garage à la Strawberry Alarm Clock (The United States of Existence et son orgue italien)...enfin bref un peu tout! Je trouve que ça fait le charme de la compilation, et cette Battle of the Garage malgré ces quelques longueurs (j'aurais bien vu 4-5 morceaux de moins) est attachante, un pure artefact du début des années 80 et de la transition entre punk/new wave et la musique underground au sens large des années 80 (Paisley Underground, Garage Revival, Indie-Pop, Jangle-Pop etc.).

L'EP des Unclaimed de 1980 avec la version originale de "Run from Home"

Si je devais retenir trois groupes en particuliers de cette compilation mes choix s'arrêteraient sur les Unclaimed, Vertebrats et le dénommé Brad Long.
Les Unclaimed est à sa façon un l'un des groupes fondateurs du Paisley Underground (même si Shelley Ganz restera fidèle au garage rock!), Sid Griffin allant ensuite formé les excellents Long Ryders. "Run from Home" est une petite tuerie garage-rock avec un orgue obsédé, et une super guitare! Cette version est remixée * par rapport à celle de l'EP de 1980 sur Moxie. Je ne suis pas toujours adepte de l'idée de retravailler un morceau mais le résultat est plus que convainquant, le morceau sonne bien mieux, il explose de vie.
"Left in the dark" aurait du être la carte vers les sommets (ou du moins la reconnaissance) pour les Vertebrats, ce titre est fantastique, de la powerpop élégante et racée dans la lignée des Nerves, les deux groupes ont en effet en commun ce sens de l'économie pour créer le maximum d'impact. Ce qui est fou c'est que ce titre n'est paru nul par ailleurs que sur la Battle of the Garages et que la discographie du vivant du groupe ne se résume qu'à un tout petit 45 tours... 
Brad Long est un total inconnu de mes services, tout juste je sais que son unique 45 tours de 1977 a été réédité en 45 par Sing Sing en 2011 et qu'il avait obtenu de bonnes chroniques notamment dans Who Put the Bomp. C'est probablement par ce biais là que Greg Shaw est allé débusqué l'intéressé et lui a demandé un morceau pour sa compilation, Brad Long enregistre donc pour l'occasion une reprise lo-fi folk-rock de "tell me" des Stones, sa seule autre trace discographique en dehors du 45 tours! Je crois que l'anecdote résume assez bien l'esprit de Greg Shaw.

Comme sur la Snapshot(s) ou la C86, les groupes connaitront des fortunes diverses, certains semblent avoir enregistré uniquement pour l'occasion (Eddy Best, ancien membre du groupe de Stiv Bators si j'ai bien suivi) d'autres deviendront des figures majeurs du Garage-Revival (les Chesterfield Kings) ou des formations cultes (les Unclaimed, Crawdaddys). Reste que Greg Shaw a atteint son objectif, il a contribué à fédérer la scène et à lui donner une caisse de résonance quitte à parfois s'arranger un peu sur les groupes de cette première compilation pour les faire "entrer" dans son concept, ça fait le charme et la force de cette compilation.   

* A propos de "Run from Home" (merci à Sid Griffin):
The Unclaimed put out an EP in 1980 with Run From Home on it and it sold okay in California. It was released on Moxie Records by the late Dave Gibson, Dave being a uber record collector and huge fan of Lenny Kaye's Nuggets compilation, so much so that Dave Gibson release a whole series of 1960s garage rock LPs called Boulders!
Anyway the late great Greg Shaw was very supportive of the Unclaimed and he wanted Run From Home on a Nuggets-styled compilation of new L.A. garage rock bands.
Thom Wilson, yes Thom Wilson, heard Run From Home and got the original multi-track tapes and we went to a much bigger and better studio from where we originally recorded to improve the song. So the Run From Home on The Battle Of The Garages compilation is the same bass, drums, keyboards as on the original Unclaimed EP from 1980 on Moxie Records BUT it has new guitar from me and new vocals from me and Shelley Ganz. I thought this version was much better.
I remember when I heard Rodney Bingenheimer play Run From Home one Sunday evening on his KROQ radio show in Pasadena, California just north of Los Angeles. It was a very, very hip show and I was just listening to it as a fan, just to hear whatever Rodney was gonna play and when he played Run From Home it was the first time I was ever on the radio and I nearly drove off the highway in my excitement at hearing the Unclaimed on the airwaves!

Face A
1 The United States Of Existence - Return To The Psychedelic (Baltimore, MD, U.S.A.)
2 The Vertebrats - Left In The Dark (Champaign, IL, U.S.A.)
3 The Stepmothers - Let Her Dance
4 Pete Holly & The Looks - Look Out Below
5 Eddy Best - Things I Should've Said
6 Brad Long - Tell Me (Logansport, IN, U.S.A.)
7 Deniz Tek - RPM (Australia)
8 The Dark Side - In The Dark (U.K.)

Face B
1 The Embarrassment - Pushin' Too Hard
2 The Wombats - The Reason Why (Cleveland, OH, U.S.A.)
3 The Crawdaddys - You're Gonna Need My Love Someday (San Diego)
4 The Unclaimed - Run From Home (Los Angeles, CA, U.S.A.)
5 The Chesterfield Kings - Are You Gonna Be There (At The Love-In) (Rochester)
6 The Slickee Boys - Glendora/Going All The Way (Washington, DC, U.S.A.)
7 Billy Synth & The Turn-Ups - I Dig Your Mind (PA, U.S.A.)
8 Plasticland - Office Skills (Milwaukee, WI, U.S.A.)


Brad Long - Tell Me



Aucun commentaire: